Acheter des livres d’occasion

J’ai enfin reçu une commande de livres d’occasion que j’avais faite la semaine passée. Espérons que je continue à lire avec toutes ces nouveautés, dont plusieurs qui me faisaient envie depuis un certain temps.
.
Achetez-vous d’occasion ?
J’y vois deux principaux avantages : le prix, et donc l’accessibilité aux livres/à la culture ; et la lutte contre le gaspillage (un livre jeté ou qui sert de cale-porte pourrait avoir une seconde vie dans la bibliothèque de quelqu’un d’autre).
Ce qui m’a toujours dérangée, c’est que l’auteur ne reçoit rien pour ces ventes. En même temps, à quelques euros le livre, il est difficile de contenter à la fois le lecteur et l’auteur.
Petite parenthèse : c’est pour ça que j’apprécie l’abonnement Kindle Unlimited, d’ailleurs : ils arrivent à proposer un catalogue peu cher aux lecteurs tout en fonctionnant sur un système qui permet de rémunérer l’auteur.
.
Je n’aime pas jeter ou gaspiller. Certains livres resteront dans ma bibliothèque même si je ne les ouvre plus beaucoup : parce que j’aime garder cette possibilité. Mais j’en ai déjà revendu plusieurs dizaines, quand j’ai par exemple besoin d’argent pour acheter les livres d’université qui sont loin d’être donnés.

À bientôt, lecteur, lectrice.
Et, pour aller plus loin, on en parle ici sur Instagram : publication.

Laisser un commentaire