Comment faire des cartes peut aider à écrire

Comment faire des cartes peut aider à écrire

[ECRITURE] Comment faire des cartes peut-il aider à écrire ?
.
Je commence par poser un point important : je ne sais pas dessiner.
Oui, je sais, je suis ma propre graphiste, je fais mes des visuels de chapitres, mes couvertures, mes maquettes… J’ai même fait, comble de l’ironie, la carte qui accompagne le roman. Parce que je maîtrise les logiciels de graphisme, mais certainement pas l’illustration.
Avec un stylo dans les mains ? Ne comptez pas sur moi.
Aujourd’hui, je ne vais donc pas parler de BIEN dessiner ses cartes ; parce que j’en suis incapable.
.
Aujourd’hui, je veux parler de l’aide visuelle que peut apporter un croquis ou un schéma quand on écrit : dessins de lieux, bâtiments, villes, endroits inventés. Je fais un schéma de CHAQUE lieu que j’explore dans mes romans, que ce soit un simple hôtel ou une tour magique à 48 étages.

La question que certains doivent se poser, c’est : pourquoi ? Pourquoi s’embêter, et qu’est-ce que ça m’apporte ?

  • Éviter la moindre incohérence : chaque fois que je parle du lieu, c’est le même.
  • Ne pas s’interrompre : combien de fois, sans ces schémas, me serais-je interrompue en pleine écriture pour me dire “attends, elle est où la salle de bain ?”. Quand vous écrivez des manuscrits de +100 pages, relire et retrouver TEL passage précis… c’est se tirer une balle dans le pieds et se couper en plein élan créatif.
  • M’inspirer : quand on explore un lieu avec un personnage, on ne connaît pas forcément tout. Faire un croquis, c’est combler les vides : tiens, y’a quoi entre ces deux villes ? Attends, et j’ai pas mis de gare ? Et où sont les chambres, les ascenseurs, les escaliers ?
  • Se donner des idées : quand on comble les vides, de nouvelles scènes peuvent surgir, de nouvelles idées d’éléments pour agrémenter un lieu, le faire correspondre à l’univers…
    .
    Faire des cartes (moches et utiles) m’aide beaucoup à écrire. Si vous écrivez et n’en faites pas, je vous conseille de tenter l’aventure. Sans vous prendre la tête sur l’aspect, laissez votre imagination faire des folies et voyez ce que vous pouvez écrire avec ce qui en ressort. L’assurance que vous gagnerez, ainsi que les nouvelles idées qui peuvent surgir, se verront à l’écrit.

Laisser un commentaire