La distribution dans l’autoédition

[Édition] Comment un livre auto-édité parvient-il jusqu’aux lecteurs ?
En édition traditionnelle, l’éditeur fait imprimer le livre à l’avance, en x centaines/milliers d’exemplaires. Il le fait passer à “diffuseur-distributeur” qui se chargera de le pitcher auprès des points de vente (librairies, supermarchés, etc) et de l’y acheminer ensuite.
En autoédition, c’est différent. Il y a bien-sûr plusieurs types d’autoédition, et l’option la plus fréquente est l’impression à la demande.
Dans ce système, le livre n’est imprimé que lorsque le client le commande (librairie s’il y a lieu, sinon le lecteur directement). Il n’y a donc pas de distribution jusqu’aux librairies et points de vente, il n’y a pas de stock, envois, paiements à gérer.
Dans ce cas, c’est l’imprimeur-distributeur qui imprime et envoie le livre directement. Il en existe plusieurs, dont KDP (société d’Amazon), BoD, Ingramspark… Le livre ne passe pas par l’auteur, il est imprimé puis envoyé soit au lecteur, soit à la plateforme qui effectue la vente (Amazon, librairie, etc).
Pour cela, il faut que le livre soit référencé (enregistré) chez eux : leur “catalogue” le connaît et il est donc disponible à la vente sur les plateformes. C’est le cas de mon roman Séléna 1. Avec KDP, le roman n’est que sur Amazon. Tout dépend de la plateforme choisie (qui fixe son prix pour ce service).
Il existe une autre solution : l’auteur fait imprimer (à des coûts plus bas) son livre, garde les stocks chez lui et les vend directement. Il peut les vendre sur son site ou les proposer lui-même à des librairies (chronophage et cher si l’on doit se déplacer dans toutes). La marge est plus haute mais il faut des efforts supplémentaires pour mettre le livre devant les yeux du lecteur.
Pour l’ebook, enfin, il y a la même problématique de référencement sur les plateformes, à faire soi-même ou via une plateforme tiers.
La distribution en autoédition est une histoire de recherches, de choix, de doutes… ce sont de grands efforts pour s’assurer que le livre arrivera jusqu’à vous.

Laisser un commentaire