N’attends pas l’inspiration, crée-la

Je crois que la leçon la plus précieuse que j’ai apprise entre août 2019 et maintenant, c’est que l’inspiration “divine”, qui tombe du ciel ou qu’on attend n’existe pas.
En tout cas, pas pour moi.
J’ai eu de tout en écriture : des nuits sans dormir à écrire, des nuits à ne pas pouvoir écrire, des journées entières à essayer d’écrire, des flashs n’importe où et n’importe quand, dans le métro et en dormant, qui résolvent tout ; des crises de nerf, de frustration, des pleurs de joie et de rire. J’ai écrit à deux, seule, sur des RPG facebook, en publiant une minute après avoir écrit le dernier mot, en écrivant pour moi sans jamais faire lire.
Et toutes les fois où j’ai été contente de moi, où j’ai pu tenir entre mes mains un texte, un manuscrit, quelque chose de fait ou de fini, j’étais allée chercher l’inspiration.
Elle n’est jamais venue toute seule, et je crois que ça n’arrivera pas.
Je me suis nourrie de tout : les films, les séries, les livres, la vie, la musique, l’histoire, la science, les cours, mes expériences, mes voyages. Et j’ai laissé ma curiosité nourrir mon imagination. Résultat : j’écris sur beaucoup de genres différents, sur des thèmes opposés. C’est parfois un peu trop, mais je ne m’en plains pas.
.
Si j’ai une chose à dire, c’est que la routine est une bien meilleure alliée que l’inspiration. La curiosité et la soif d’apprendre aussi.
Mes idées surgissent parfois, mais j’ai passé des jours et parfois des mois à les chercher, à préparer le terrain. Il faut rester ouvert, prêt, à l’écoute.

À bientôt, lecteur, lectrice.
Et, pour aller plus loin, on en parle ici sur Instagram : publication.

Laisser un commentaire