Pourquoi il faut laisser un avis après une lecture

J’entends parfois des auteurs dire qu’il ne faut pas poster de mauvais avis sur Booknode, Goodreads, Amazon, autres… Parce que ça n’aide personne, que ça plombe la réputation du livre et ses ventes.
Descendre un livre juste pour le plaisir, de laisser trois mots comme “à éviter” ou de passer sa haine qui n’aurait rien à voir avec le livre, n’est pas correct. Ça n’aide personne, c’est même blessant (il y a un humain derrière l’écran).

En revanche, laissez un avis négatif PEUT aider : en montrant à l’auteur ce qu’il a mal fait ou peut mieux faire. Mais, surtout, indiquer aux futurs lecteurs s’ils doivent ou non se lancer. Dites-vous qu’un avis a pour but d’aiguiller les lecteurs : vous n’avez pas aimé, les gens qui ont vos goûts doivent donc passer leur chemin. Seulement, si vous ne détaillez pas les points que vous n’aimez pas, vous n’aidez personne ! Un lecteur non-cible se dira qu’il peut y aller quand même… et c’est un cercle vicieux.
Chaque livre a son lectorat… et son non-lectorat. Auteurs, vous n’aimez peut-être pas les mauvais avis… mais vous n’aurez que ça si vous ne vendez pas à VOTRE lectorat. Certains mauvais avis peuvent en réalité vous aider !
Par exemple ? “Aucun message, trop d’humour et une histoire décalée qui part trop dans tous les sens pour moi” => Tous ceux qui n’aiment pas l’humour décalé DOIVENT passer leur chemin ! Ils vous donneront mauvaises notes sur mauvaises notes s’ils restent dans les parages. Cet avis vous a peut-être sauvé…
.
Les avis positifs marchent sur le même principe : il est toujours agréable de lire “super roman”, mais les avis qui aideront le plus seront ceux qui décrivent (même brièvement) POURQUOI le lecteur a aimé. Pensez encore que vous aiguillez un lecteur indécis : “si tu aimes ça, ci et ça, c’est fait pour toi !”
.
J’encourage tous les lecteurs à donner leur avis. Et surtout quand c’est positif. Non pas parce que c’est mieux, mais parce qu’on le fait BEAUCOUP MOINS SOUVENT. On se plaint si vite… et on relève le positif beaucoup moins
Une vie heureuse n’a pas d’histoire à raconter, dit-on…
Eh bien peut-être que c’est une histoire à mettre en commentaire, en post, en avis et en chronique, non ?

À bientôt, lecteur, lectrice.
Et, pour aller plus loin, on en parle ici sur Instagram : publication.

Laisser un commentaire